Debian Edu/Skolelinux 9

La nouvelle version de Debian Edu/Skolelinux 9 est disponible. il s’agit d’une distribution basée sur Debian conçue sur mesure pour les établissements d’enseignement, les laboratoires informatiques et les réseaux scolaires. Donald Norwood a annoncé la sortie hier: « L’équipe de développement Debian Edu est heureuse d’annoncer Debian Edu 9, la première version Debian Edu/Skolelinux basée sur Debian 9 ‘Stretch’. Debian Edu, également connue sous le nom de Skolelinux, est une distribution Linux Basée sur Debian fournissant nativement un environnement pour réseau scolaire complètement configuré. Immédiatement après l’installation, un serveur scolaire exécutant tous les services nécessaires pour un réseau scolaire est --lire la suite--

OpenSUSE Tumbleweed est maintenant construit avec PIE

La distribution OpenSUSE Tumbleweed à roulement constant est en train de construire ses paquets avec PIE (Position Independent Executables) comme valeur par défaut. Après Fedora faisant de PIE leur configuration par défaut (depuis F23) et Ubuntu 17.10 planifiant PIE pour tous, Tumbleweed a fait la transition pour passer à PIE par défaut dans son compilateur. Cela fait partie de leur transition récente pour utiliser le compilateur GCC 7. Les exécutables indépendants de position permettent une distribution aléatoire de l’espace d’adressage (ASLR) comme un avantage de sécurité sans avoir une adresse de mémoire prévisible. Actuellement, il existe une couverture d’environ 97% des paquets compatibles PIE dans openSUSE Tumbleweed tandis que quelques problèmes rest --lire la suite--

Un correctif pour les erreurs récentes de mise à jour Fedora

Si vous exécutez la distribution Fedora et que vous avez récemment eu des erreurs lors de la tentative de mise à jour, c’est que vous avez été affecté par un bug dans le paquet libdb. Le logiciel libdb fournit la base de données que les utilitaires de gestion de paquets de Fedora utilisent pour suivre les paquets. « Il existe un bug plutôt subtil et délicat dans libdb (la base de données utilisée par RPM) qui a causé des problèmes avec les mises à niveau de Fedora 24/25 à Fedora 26. Les développeurs ont fait quelques tentatives pour résoudre ce problème, et les tests de cette semaine avaient indiqué que la tentative la plus récente – libdb-5.3.28-21 – fonctionnait bien. Nous croyions que la solution devait être appliquée à la fois sur la --lire la suite--

UBports lance sa première mise à jour OTA

UBports est un projet communautaire qui cherche à maintenir et à améliorer l’édition mobile du système d’exploitation Ubuntu. L’équipe UBports a porté Ubuntu Touch sur plusieurs nouveaux appareils mobiles et maintient des images pour les périphériques initialement pris en charge par Canonical. L’équipe UBports a célébré le lancement de sa première mise à jour OTA la semaine dernière et a déclaré une collaboration positive avec le projet Halium dans la création d’une base de distribution à partir de laquelle pourraient se baser les distributions linux mobiles. « Halium, comme vous le savez peut-être, est un projet visant à standardiser la couche de compatibilité matérielle Android entre de nombreuses distributions Linux. Cette --lire la suite--

OpenBSD travaille sur une nouvelle fonctionnalité pour sécuriser son noyau

Theo de Raadt a annoncé qu’une nouvelle fonctionnalité de sécurité à venir sur le système d’exploitation OpenBSD devrait rendre plus difficile l’attaque du noyau d’OpenBSD. La nouvelle fonctionnalité, appelée kernel address randomized link (lien randomisé ou aléatoire d’adressage du noyau), introduit de petites modifications au noyau chaque fois que le système démarre. Ces changements dans la disposition interne du noyau rendent difficile pour les attaquants de prédire et d’exploiter les fonctionnalités du noyau. « Auparavant, le langage d’assemblage du noyau bootstrap/runtime locore.S a été compilé et lié avec tous les autres fichiers .c du noyau de manière déterministe. Locore.o était toujours le premier, puis l&rs --lire la suite--

Parrot Security envisage le passage à la base Devuan

Parrot Security OS est une distribution basée sur Debian, orientée vers la sécurité, avec une collection d’utilitaires conçue pour les tests de pénétration, la criminalistique informatique, l’ingénierie inverse, le piratage, la confidentialité, l’anonymat et la cryptographie. Les développeurs de la distribution explorent actuellement l’idée de savoir si Parrot devrait passer de Debian à l’utilisation de Devuan. Une décision n’a pas encore été prise, mais l’équipe a déclaré qu’elle teste la facon dont leurs logiciels se comportent sur une base Devuan. « Est-ce que Parrot passe à Devuan ? Non, pas encore. Nous testons simplement comment nos paquets se comportent sur Devuan au lieu de Debian, et ce qui devrait être --lire la suite--

Le fondateur de Solus décide de travailler sur le projet à plein temps

Solus est une distribution Linux indépendante qui est peut-être mieux connue pour son approche conviviale et comme lieu de naissance de l’environnement de bureau Budgie. La popularité du projet a non seulement attiré des développeurs supplémentaires, comme Stefan Ric, mais a également permis au fondateur du projet, Ikey Doherty, de décider de travailler sur Solus à plein temps. « Dans quatre semaines à partir d’aujourd’hui, je passerai à Solus en tant que développeur à temps plein. À l’origine, nous avions prévu de soutenir « un développeur » une fois atteinte la barre des 2 500 $. Cependant, je pense personnellement que c’est un pas que je peux maintenant faire. Ce faisant, cela me permettra de me consacrer plein temps à Solus et --lire la suite--

Debian GNU/Hurd 2017

Debian 9.0 a été publié et dans la foulée Debian GNU/Hurd, une version majeure comme son partenaire GNU avec Hurd à la place du noyau Linux. Debian GNU/Hurd 2017 est une combinaison de Debian Sid avec les composants GNU Hurd 0.9 et GNU Mach 1.8. Cette mise à jour apporte les nouvelles fonctionnalités Hurd/Mach, améliore son outil fakeroot, prend en charge l’exécution de subhurds en tant qu’utilisateurs non privilégiés, et la taille de la mémoire prise en charge a été étendue au-delà de 3 GiB. Plus de détails sur Debian GNU/Hurd 2017 via l‘annonce de la liste de diffusion. Malheureusement, Debian GNU/kFreeBSD reste un projet plutôt mort, alors ne cherchez pas une mise à jour de ce système en ce moment. Téléchargement. Source : phoronix. Relu par Yann --lire la suite--

Debian 9

Le projet Debian, qui développe la plus grande distribution Linux au monde, a annoncé la sortie de Debian 9, nom de code « Stretch ». Le cycle habituel de développement long de nature conservatrice et bien testée du produit est une conséquence du support de la distribution pour un certain nombre d’architectures de processeurs (i386, amd64, arm64, armel, armhf, mips, mipsel, mips64el, ppc64el, s390x) et une large gamme de scénarios de déploiement, y compris les ordinateurs de bureau (GNOME 3.22 par défaut, avec KDE Plasma 5.8, LXDE, LXQt 0.11, MATE 1.16 et Xfce 4.12 également fourni) et des serveurs. Debian 9 est livré avec plus de 51 000 paquets binaires, un nouveau record pour une version Debian stable. « Après 26 mois de développement, l --lire la suite--

Ubuntu 17.10 commence la transition vers GNOME Shell Desktop par défaut

Ceux qui ont eu à télécharger la toute dernière Ubuntu Desktop ISO 17.10 « Artful Aardvark » en développement pour les tests trouveront qu’elle démarre maintenant sur le bureau GNOME Shell et offre également une option pour exécuter GNOME sur Wayland. Si vous récupérez les ISOs quotidiens en attente, vous constaterez que Unity 7 n’est plus par défaut ni même offerte en tant qu’option du gestionnaire de connexion (bien que les mises à niveau des versions passées vers l’éventuelle version finale Ubuntu 17.10 contiennent encore Unity 7 installé et les paquets sont disponibles à partir de l’archive universe. Par défaut, GNOME shell est maintenant avec une session X.Org Server, cependant GNOME shell sur Wayland est disponible --lire la suite--
« Plus Anciens