DragonFly BSD 4.2.0

DragonFlyBSD L’équipe DragonFly BSD a annoncé la sortie de DragonFly BSD 4.2.0. La nouvelle version comprend un certain nombre de nouvelles fonctionnalités et des améliorations importantes. DragonFly BSD 4.2.0 comprend GCC 5 le compilateur GNU comme compilateur par défaut du système, offre une meilleure prise en charge graphique et Sendmail a été remplacé par DragonFly Mail Agent (DMA) dans le système de base. DMA n’est pas complètement un MTA (agent de transfert de courrier), il accepte uniquement les mails des MUA (User Agents Mail) locaux et les livre immédiatement, soit localement ou à distance. DMA n’écoute pas les connexions réseau sur le port 25. Les personnes qui ont encore besoin d’un MTA complet doivent l’installer à partir de dports. OpenSMTPD, --lire la suite--

illume OS 2.1.2

illume illume OS, une distribution Linux libre et open source basée sur Debian spécialement conçue pour fonctionner sur des note books, ordinateurs portables et ordinateurs pour étudiants a annonce la disponibilité de sa version 2.1.2.  » Il est un système d’exploitation Linux léger, stable et flexible qui prend en charge les versions 32 et 64 bits et des images ISO et DVD Live sont disponibles dans les deux architectures. » Principales caractéristiques:  » – Distribution stable basée sur Debian avec une étonnante collection de logiciels pré-installés. – Approprié aux étudiants et aux professionnels de l’éducation, car il permet d’obtenir la plupart des tâches effectuées avec un effort minimum et très jolie moindre c --lire la suite--

L’avenir de Kubuntu après la version 15.10 menacé?

Kubuntu Alors que les tensions semblaient être apaisées en fin de semaine dernière entre les camps Ubuntu et Kubuntu avec la démission de Jonathan Riddell de son rôle de leadership, ce n’est peut être pas la fin de l’histoire. L’avenir de Kubuntu est actuellement incertain car on pouvait lire ceci en tout début des notes de version de Kubuntu 15.10 Alpha 1: « L’équipe Kubuntu s’est engagée à libérer la version 15.10 en Octobre. Les mises à jour, corrections de bogues et les versions futures sont actuellement incertaines. » Fondamentalement, la déclaration officielle est que le futur après la sortie de Octobre de Kubuntu 15.10 est incertain pour cette saveur KDE d’Ubuntu. Étant donné les relations tendues avec Ubuntu/Canonica --lire la suite--

openSUSE 42 en developpement!

thumb_opensuse La dernière version stable d’openSUSE est la 13.2, cependant la prochaine version en cours de développement a pour nom de code openSUSE 42. OpenSUSE 42 est le nom qui sera utilisé pour le developpement de la prochaine version de ce système d’exploitation Linux parrainé par SUSE. « 42 » selon le numero qu’il porte sur l’Open Build Service. Toutefois, avant la libération effective, il semblerait qu’ils travailleront sur un numéro de version approprié pour la libération et qui ait un sens. Sa sortie est prévue autour de la SUSECon d’Amsterdam du 2 au 6 novembre 2015. Avec les futures versions de la nouvelle openSUSE, ils comptent maintenant de les aligner avec les versions de service packs et versions majeures de SUSE Linux Enter --lire la suite--

VectorLinux 7.1

Vector linux Les développeurs Vectorlinux étaient euphoriques d’annoncer ce 27 Juin, la disponibilité immédiate pour le téléchargement de la version finale du système d’exploitation dérivé de Slackware VectorLinux 7.1. Selon l’annonce, il semblerait que VectorLinux 7.1 est une version majeure utilisant un noyau Linux à long terme 3.18.16, et construit autour de la dernière version de Xfce, un environnement de bureau léger open-source. En outre, VectorLinux 7.1 est livré avec un installateur facile à utiliser qui permet aux utilisateurs d’installer le système d’exploitation basé sur Slackware sans trop de problèmes en utilisant soit une interface graphique ou en ligne de commande. L’équipe VectorLinux a également ajouté le gestionnaire de fenêtres --lire la suite--

Le Noyau 4.1 (Stable) disponible !

thumb_kernel Le noyau 4.1 stable a été publié ce week-end, il apporte de nombreux nouveaux changements et mises à jour, y compris les mises à jour des pilotes, des améliorations GPU pour le BTRFS et systèmes de fichiers EXT4, un meilleur support pour les processeurs Intel Atom et de support pour le nouveau processeur Intel Skylake. Étant une version LTS, de nouvelles versions du noyau 4.1.x seront publiées chaque semaine. Il faut aussi mentionner : Depuis le noyau 4.0, la fonctionnalité Live Patching est disponible, permettant aux utilisateurs de mettre à jour le noyau sans avoir à redémarrer le système. Bien que cela n’a pas d’importance pour les utilisateurs réguliers, cette fonctionnalité est très utile pour les serveurs. Source : linuxg. Relu par Yann :-) --lire la suite--

Fedora 20, fin de vie imminente !

fedora Comme d’habitude après chaque nouvelle version il est temps, juste après, de dire adieu à une plus ancienne. Chez Fedora le principe est que « Le Projet Fedora garde trois versions de l’OS actifs à un moment donné – la version en cours, la libération avant elle et la nouvelle en développement. » Ainsi donc avec la sortie le mois dernier de Fedora 22 et Fedora 23 en cours de développement, c’est Fedora 20 qui passe à la trappe. Fedora Magazine nous apprend que « Cette version atteindra la fin de vie le 23 Juin 2015. Pas d’autres mises à jour ne seront disponibles au-delà de ce point. » On peut lire aussi « qu’en raison du cycle de développement étendu de Fedora 21 (puisque les premières --lire la suite--

openSUSE reconstruit Tumbleweed avec le nouveau compilateur GCC 5

thumb_opensuse Les développeurs de openSUSE ont été à pied d’œuvre au cours des dernières semaines, en ajustant les paquets pour les faire fonctionner avec la version 5 de la GNU Compiler Collection (GCC 5). Selon le blog openSUSE, la version Tumbleweed tournera sous GCC 5.  » La récente version du compilateur sera par défaut pour Tumbleweed, de sorte que tous les paquets seront reconstruits pour fonctionner avec GCC 5 et la prochaine itération Tumbleweed qui comprendra GCC 5.1.1 est attendue plus tard dans la semaine, ce qui en fait l’une des premières versions à roulement à avoir le compilateur par défaut au sein de la communauté Linux, selon le package tracker DistroWatch « . De plus amples détails sont disponibles dans le billet de blog. Le nouveau com --lire la suite--

Fedora travaille sur un problème de pilote vidéo

fedora La semaine dernière Fedora Magazine a publié un article qui parlait de problèmes auxquels certains utilisateurs de Fedora étaient confrontés lors de l’exécution la dernière version de la distribution sur des ordinateurs avec les cartes vidéo Intel. L’article explique : « Ce problème est apparu en raison d’un changement de noyau Linux en version 4. Le nouveau pilote graphique Intel utilise SNA (Sandybridge Nouvelle Accélération) architecture pour l’accélération graphique par défaut. Lorsqu’il est couplé avec le changement de noyau, le pilote provoque ce problème. Grâce à la communauté active de Fedora, des bugs ont été déposées dans Bugzilla (bogue 1226531 et 1226743 bug) et des correctifs sont en route. Une mise à jour du pil --lire la suite--
« Plus Anciens