Alpine 3.0.5

Alpinelinux Alpine Linux est une distribution Linux légère axée sur la sécurité basée sur MUSL libc et Busybox, qui constituent le terminal. Il vient de sortir la version 3.0.5. Alpine Linux est un système d’exploitation conçu pour les utilisateurs de longue date. Par défaut, il repose principalement sur le terminal et le gros du travail peut être fait à partir de là. Il est très facile à installer sur un environnement de bureau, comme Xfce par exemple. « Le projet Alpine Linux est heureux d’annoncer la disponibilité immédiate de la version 3.0.5 de son système d’exploitation Alpine Linux. C’est une version de maintenance de la branche v3.0 MUSL. Cette version est basée sur le noyau de 3.14.20 qui a quelques correctifs de sécurité critiques « --lire la suite--

NetBSD 6.1.5, 6.0.6

thumb_netbsd Soren Jacobsen a annoncé la sortie de NetBSD 6.1.5, la dernière version stable de NetBSD incorporant des correctifs pour toutes les failles de sécurité récentes : «Le projet NetBSD est heureux d’annoncer NetBSD 6.1.5, la cinquième mise à jour de sécurité et bug-fix de la branche NetBSD version 6.1, et NetBSD 6.0.6, la sixième mise à jour de sécurité et bug-fix de la version 6.0 de la branche NetBSD. Ils représentent un ensemble de corrections jugées importantes pour des raisons de sécurité ou de stabilité et si vous utilisez une version antérieure de l’une des branches, nous vous suggérons fortement de le mettre à jour ». Certains des correctifs de sécurité critiques sont : « multiples vulnérabilités libXfont; plusieurs vulnérabi --lire la suite--

CAINE 6.0

Caine Nanni Bassetti a annoncé la sortie de CAINE 6.0, une nouvelle version du projet de la distribution basée sur Ubuntu et DVD live avec un vaste choix d’utilitaires d’analyse et de test de pénétration : « CAINE 6.0 « Dark Matter » est sorti. CAINE (Computer Aided INvestigative Environment) est une distribution GNU/ Linux live italienne créée en tant que projet d’investigation numérique. CAINE offre un environnement complet qui est organisé afin d’intégrer des utilitaires existants sous forme de modules et de fournir une interface graphique conviviale. Changelog : noyau Linux 3.16 ; basée sur Ubuntu 14.04.1 édition 64 bits, prêt pour UEFI et Secure Boot ; SystemBack est le nouvel installateur ; fixé la demande de mot de pass --lire la suite--

Untangle NG Firewall 11.0

thumb_untangle Untangle a annoncé la sortie de Untangle NG Firewall 11.0, une nouvelle version majeure de la distribution spécialisée du projet pour pare-feu et passerelles basée sur Debian :  » Untangle, Inc., une société de logiciels de réseau et d’appareils, a lancé aujourd’hui la version 11 de son pare-feu de nouvelle génération, avec protection pour industrie et avec ses applications anti-Virus et anti-spam rafraîchis. Untangle est une suite intégrée de logiciels de sécurité et les appareils avec des capacités de classe entreprise et la simplicité de consommation. Avec cette version, Untangle NG Firewall offre des performances améliorées grâce à la technologie de transfert du produit de contrôle IC de Untangle. Combiné à un nouveau noyau, NG Firewall ap --lire la suite--

Linux n’est plus listé comme plateforme supportée par Adobe Reader

Adobe1 Tous les produits Adobe sont en train de disparaître lentement de l’écosystème Linux. Adobe Air n’y est plus, Adobe Flash est maintenant en mode de maintenance et il n’a pas été mis à jour depuis quelques années et désormais Adobe Reader ne répertorie plus Linux comme plate-forme supportée. Pour être juste, il s’agissait d’une ancienne version et peu de gens l’utilisent. Il ne risque pas de manquer aux utilisateurs Linux. Il y a encore beaucoup d’applications qui jouent pleinement leur rôle, comme Evince, Okular, Foxit, et qpdfview, pour n’en nommer que quelques-unes. Et sans oublier de mentionner Mozilla Firefox et Google Chrome, qui sont en mesure d’ouvrir les fichiers PDF par défaut. La raison de l’éloignement d&r --lire la suite--

Le Projet Maui change pour KDE Frameworks 5

Maui project Le projet de Maui qui a été axé sur le bureau Wayland, leur propre compositeur Wayland et d’autres tâches a décidé d’adopter KDE Frameworks 5. KDE Frameworks 5 étant modulaire avec une belle série de composants tout en étant focalisé sur Wayland, Maui a décidé d’utiliser KDE Frameworks 5 pour aller de l’avant. Pier Luigi Fiorini du projet Maui a écrit : «Maui a décidé de commencer à utiliser KDE Frameworks 5 et de devenir un membre de la famille coopérative et ouverte qui est KDE et Qt. Parallèlement à la gouvernance ouverte de Qt, les développeurs de l’ensemble de l’écosystème peuvent désormais coopérer encore plus étroitement ensemble et de faire de meilleurs logiciels. Maui est maintenant en mesure de se concentrer entièreme --lire la suite--

Campagne de sociofinancement de la clé FACIL

logo-facil-carre-200px Le 20 septembre dernier, à l’occasion de la Journée internationale du logiciel libre (JILL), FACIL, pour l’appropriation collective de l’informatique libre (FACIL) lançait la campagne de sociofinancement de la clé FACIL.La clé FACIL est une clé USB de 16 Go capable de démarrer une sélection de systèmes d’exploitation libres sur un large éventail d’appareils numériques.Nous avons déjà un prototype développé avec l’excellent logiciel libre MultiSystem. (Grâce au projet clé FACIL, MultiSystem a été mis à jour pour permettre le démarrage de systèmes libres sur les ordinateurs UEFI.) La prochaine étape dans notre projet est de produire 250 exemplaires. Voilà essentiellement pourquoi nous avons besoin de ramasser de l’ar --lire la suite--

Dash comme Shell par défaut de Fedora?

DASH (2) Alors que Ubuntu/Debian ont longtemps préféré Dash pour son implémentation /bin/sh, à la lumière de la récente vulnérabilité Shellshock de Bash, il y a une discussion pour que Dash devienne potentiellement le shell par défaut de Fedora Linux. Rahul Sundaram a ouvert une discussion controversée pour savoir si Dash (Debian Almquist Shell) devrait devenir le shell par défaut pour une prochaine version de Fedora. Il est déjà disponible dans le dépot Fedora mais n’est pas utilisé par défaut. Le fait est que Dash ou même mksh pourrait offrir une meilleure sécurité pour ses utilisateurs que Bash. Debian/Ubuntu est passé sous Dash pour son /bin/sh d’abord pour son exécution de script plus rapide afin d’améliorer les temps de démarrage de la distribution. I --lire la suite--

GhostBSD 4.0

GhostBSD Eric Turgeon a annoncé la sortie de GhostBSD 4.0, une nouvelle version majeure du système d’exploitation basé sur FreeBSD, avec le bureau MATE comme environnement de bureau préféré : « L’équipe de GhostBSD est heureuse d’annoncer la disponibilité de GhostBSD 4.0 « Karine ». C’est la première version de la branche 4.x, qui est basée sur FreeBSD 10 et qui introduit quelques nouvelles fonctionnalités. Caractéristiques : GCC n’est plus installé par défaut, Clang est le compilateur par défaut ; make (1) a été remplacé par bmake (1) obtenu à partir du projet NetBSD ; pkg (7) est maintenant l’utilitaire de gestion de paquets par défaut ; pkg_add (1), pkg_delete (1), bxpkg et les outils associés ont été sup --lire la suite--

KNOPPIX 7.4.2

knoppix-200x200 Klaus Knopper a publié KNOPPIX 7.4.2, une mise à jour de sécurité et bug-fix qui corrige la vulnérabilité Shellshock de Bash et plusieurs autres problèmes de sécurité : « Knoppix Version 7.4.2 est basé sur les choix habituels de Debian « Wheezy » et les paquets bureau récents de Debian « testing » et Debian « unstable ». Il utilise le noyau Linux 3.16.3 et X.Org server 1.16.1 pour supporter le matériel informatique récent. Changements : correctifs de sécurité dans Firefox (Iceweasel 32.0.3), chromium (37.0.2062.120) ; bureau GNOME démarre à nouveau en utilisant l’option de démarrage « knoppix desktop=gnome », si pris en charge par la carte graphique ; patch pour le she --lire la suite--
« Plus Anciens Plus réçents »