Linux Mint Debian Edition (LMDE) 2.0 Betsy sera disponible avec le support systemd et GTK 3.14

thumb_linuxmint Il y a peu, l’équipe Linux Mint a décidé de changer pour adopter le code de base stable de Debian sur leurs systèmes Linux Mint Debian édition (LMDE), et ce à compter de LMDE 2.0, nom de code Betsy. De nouvelles informations sur la LMDE 2.0 sont disponibles. Il semble que systemd sera utilisé comme gestionnaire de services init par défaut, comme Ubuntu 16.04 et Debian Jessie et le support pour GTK 3.14 sera disponible. Il faut aussi mentionner que les développeurs ont ajouté de nombreuses améliorations à cinnamon 2.4, qui sera utilisé par défaut sur Linux Mint 17.1 Rebecca et tous ces changements seront également intégrés dans Linux Mint Debian Edition (LMDE). Pour ceux qui ne connaissent pas, Linux Mint Debian Edition (LMDE) est une distribution Linux de semi-roulan --lire la suite--

PC-BSD 10.1 & TrueOS 10.1

pcbsd2 Suivant les traces de FreeBSD 10.1, PC-BSD 10.1 est maintenant disponible avec sa variante orientée serveur TrueOS. PC-BSD 10.1 apporte à FreeBSD 10.1 des changements tout en ajoutant ses propres objets orientés bureautique. Cette version de PC-BSD 10.1 comporte KDE 4.14.2 avec GNOME 3.12.2 et Cinnamon 2.2.16. Parmi les nouvelles modifications apportées à PC-BSD 10.1 une interface AppCafe HTML5 Web/distant, base d’émulation linux CentOS 6.6, nouveau mode HostAP des programmes WiFi avec interface grafique, support de l’UEFI pour le démarrage et l’installation, le réglage automatique de ZFS pour l’utilisation de la mémoire lors de l’installation, support pour le chiffrement de disque complet GELI, et beaucoup d’autres changements. TrueOS 10.1 est --lire la suite--

Un développeur de l’équipe Systemd de Debian démissionne

thumb_debian Il y a un peu plus d’une semaine Joey Hess a démissionné en tant que développeur Debian mécontent de voir comment la distribution Linux a évolué. Ce dimanche il y a une autre démission dans le camp Debian. Le débat Debian et systemd a poussé encore un autre développeur à quitter un rôle important dans le projet Debian. Tollef Fog Heen a démissionné de son poste en raison des attaques constantes en ce qui concerne la mise en œuvre de systemd dans Debian. Le Comité technique de Debian avait voté plus tôt cette année pour basculer sur systemd ( très controversé) comme gestionnaire init par défaut sur Upstart ou d’autres alternatives. Le Bref message de Tollef a été envoyé sur la liste de diffusion Debian. Tollef en dit plus sur ses raisons via son blog per --lire la suite--

Vote Debian sur le couplage de son initialisation

thumb_debian Le projet Debian GNU/Linux vote actuellement une résolution générale (GR) proposée par Ian Jackson qui empêcherait les paquets inclus dans Debian de fonctionner que sur un système d’initialisation spécifique. Si la résolution passe alors les utilisateurs de Debian pourront changer sur leur système d’initialisation par défaut pour un autre sans se soucier de paquets qui casseront. Cependant, si la résolution ne passe pas alors seules les applications qui reposent sur une technologie initialisation spécifique seront acceptées dans Debian et le changement de système d’initialisation peut casser des paquets sur le système d’exploitation. Le vote sur la résolution générale s’arrête le 18 Novembre et les résultats seront affichés sur le site Web --lire la suite--

Année difficile pour le réseau Tor

tor-logo Ce nest pas vraiment une bonne année pour le réseau Tor, d’abord une tête mise à prix pour cent onze mille dollars ( quatre vingt mille en euro) par le gouvernement russe, pour ensuite découvrir qu’un serveur du réseau en Russie en profitait pour diffuser des malwares au passage, pour apprendre en plus qu’un réseau de pirates a utilisé Tor pour infecter des fichiers Torrent et des programmes Windows depuis plus d’un an. Ce n’est pas tout, l’on apprend encore, cette semaine qu’un raid mené conjointement par les services de police de plusieurs États, chapeauté par Europol fait du tort au réseau. Il a été suivi d’arrestations dont celui de l’administrateur présumé de Silk Road 2 et la fermeture de 27 sites dissimulés derriè --lire la suite--

Ubuntu Linux travaillera à abandonner progressivement le système 32-bit

thumb_ubuntu Canonical est pas encore prêt à abandonner purement et simplement les versions 32 bits d’Ubuntu, mais au fil du temps – et en particulier à partir ou juste après Ubuntu 16.04 – ils travailleront à débrayer les sorties 32 bits et se focaliseront plus sur les utilisateurs 64 bits d’Ubuntu. La discussion a eu lieu lors de la deuxième journée du Sommet en ligne d’Ubuntu ce 13 novembre pour savoir quand les images 32 bits devraient cesser d’être construites … Les paquets Ubuntu 32 bits seront probablement maintenus au delà de la période d’arrêt des images 32, mais cela ne devra probablement se produire qu’après Ubuntu 16.04 – la prochaine version de Support à Long Terme (LTS) en 2016. Cette séance faisait suite à la dis --lire la suite--

Le Projet Debian annonce les noms de code pour Debian 9 et Debian 10 et espère « Jessie » pour février.

thumb_debian Debian a la particularité d’utiliser des personnages de Toy Story comme nom de code pour ses sorties majeures. Récemment, l’équipe de publication de Debian a annoncé que Debian 9 sera appelé « Stretch » (et pas Zurg) et Debian 10 sera appelé « Buster ». Petit historique des noms de code des sorties Debian, à ce jour : Debian 1.2 « Rex », Debian 1.3 « Bo », Debian 2.0 « Hamm », Debian 2.1 « Slink », Debian 2.2 « Potato », Debian 3.0 « Woody », Debian 3.1 « Sarge » Debian 4.0 « Etch », Debian 5.0 « Lenny », Debian 6.0 « Sque --lire la suite--

Univention Corporate Server 3.2-4

ucs Nico Gulden a annoncé la disponibilité d’une nouvelle sortie de Univention Corporate Server 3.2, une distribution pour serveur basée sur Debian avec un panneau de gestion pour serveur Web intuitif : « Nous sommes heureux d’annoncer la disponibilité de UCS 3.2-4, la quatrième sortie Univention Corporate Server (UCS). Elle comprend toutes les mises à jour d’errata publiées pour UCS 3.2-3 et comporte les caractéristiques suivantes : amélioration de l’exploitation des UCS dans les domaines Microsoft Windows active Directory, l’amélioration de la migration d’Active Directory pour UCS ; augmentation de la sécurité dans UCS en activant la confidentialité de transmission par défaut et en utilisant SHA256 comme hachage par défaut. Une li --lire la suite--

FreeBSD 10.1

thumb_freebsd Après avoir été repoussé pour quelques retards mineurs, FreeBSD 10.1 stable est maintenant disponible. FreeBSD 10.1 apporte de nombreuses nouvelles fonctionnalités : le nouveau pilote pour la console, vt (4), a été ajouté ; support pour clients FreeBSD/i386 a été ajouté à bhyve (4) ; l’hyperviseur bhyve (4) prend désormais en charge le démarrage à partir d’un système de fichiers ZFS (8) ; support pour SMP a été ajouté aux noyaux ARMv6 et activé par défaut dans les fichiers de configuration pour toutes les plateformes qui contiennent des processeurs multi-core ; soutien initial pour démarrage UEFI a été ajouté pour l’architecture FreeBSD/amd64. Les notes de version 10.1R et l’annonce officielle donnent plus de détails. Téléchargement. Sour --lire la suite--

Ubuntu MATE 14.04.1

Ubuntu Mate1 Ubuntu 14.10 Mate Utopic Licorne a été libéré avec les autres officiels d’Ubuntu 14.10 il y a quelques jours. A présent, les développeurs ont publié Ubuntu 14.04.1 Mate utilisant Ubuntu 14.04.1 comme base de code, comme son nom l’indique. Ils ont pris cette décision en raison du fait que Ubuntu 14.04 LTS est une sortie LTS (Support à long terme) et certains utilisateurs préfèrent conserver des versions LTS jusqu’à ce que la prochaine version LTS soit disponible. Et Ubuntu 14.04.1 Mate atteindra la fin de vie (EOL) en 2019. Malgré le fait que la base de code Ubuntu 14.04.1 est plus ancienne que Ubuntu 14.10, Ubuntu 14.04.1 Mate a emprunté un tas de fonctionnalités d’Ubuntu 14.10 Mate, y compris le bureau Mate 1.8.2. Voici ce que Martin Wimpress, le dé --lire la suite--
« Plus Anciens Plus réçents »