Éditorial : Le pingouin est loin devant

Linux et Windows : Le pingouin est loin devant

Avec 40 million de licences vendus dans les quatre premières semaines de sa sortie officielle, cela semble être très bien. Il semble y avoir un mouvement de mise à niveau depuis le vieux Windows XP. En dehors de cette possibilité, cela semble difficile du côté des partenaires de Microsoft. Par exemple, le directeur gérant de Fujitsu indique que la compagnie a manqué son objectif en 2012 à cause de la faible demande pour Windows 8, et, Emmanuel Fromont, président de Acer America, surnomme les premières ventes de Windows 8 comme « un lent départ ». Si on retourne en Novembre dernier, David Chang de Asus déclare que la demande pour le nouvel OS de la firme de Redmond n’est pas bonne.

Lenovo, Linux et le nouveau Chromebook

L’annonce de Lenovo indiquant qu’il commencera à vendre aux écoles ses Chromebooks a eu tout un impact dans le monde informatique. L’annonce est même interprétée comme un « autre clou au cercueil » de Microsoft.

Certes, même si Ubuntu ou Mint (par exemple) sont des distributions faciles à prendre en main. Linux n’arrive toujours pas à prendre le marché des PC. Grand merci à Google qui a su mettre Linux en avant sur les appareils mobiles avec Androïd.

Voilà quelques mois, Microsoft annonçait la mort des netbooks. Les netbooks sont-ils vraiment destinés à mourir ? Et pourquoi ? Ce n’est pas que le monde ne veut pas de petits ordinateurs, mais surtout que les gens ne veulent pas Windows sur ces petits ordinateurs.

Les preuves sont là avec les tablettes. Observez l’explosion de ces appareils et avec quel OS ils opèrent. Les tablettes Androïd et Apple sont en plein essor, pendant que la Surface de Microsoft prend la poussière dans les magasins (déjà qu’ils sont peu nombreux à la vendre). Dernièrement, Samsung annonçait (via cette nouvelle) l’annulation de ses tablettes Windows RT en Amérique du Nord.

Donc Chromebooks a un bel avenir sur ce marché, et qui sait, peut-être que cela révolutionnera aussi le marché des PC. De plus, Windows 8 n’est vraiment pas favori en ce moment et pourrait bien être qualifié d’échec numéro 3, dans la même veine que Millenium et Vista. C’est prouvé, les gens n’aiment pas le changement et ce changement que Windows 8 propose convaincra certainement quelques-uns à adopter notre pingouin national ! Tant qu’à changer, changeons tout !

Aussi, le fait que le constructeur Lenovo fabrique un ordinateur vendu avec un Linux améliorera le support matériel et incitera les autres constructeurs à faire pareil.

Relu par Yann ;-)