Fedora 20

La team Fedora a annoncé non sens fierté la sortie de Fedora 20, nom de code « Heisenbug ».

Cette version est spécialement dédiée à Seth Vidal, un éminent membre du projet Fedora, décédé à 36 ans dans un tragique accident de moto. Nouvelle plus réjouissante, elle fête les 10 ans d’existence du projet.

On trouvera donc dans cette version GNOME 3.10 et KDE Plasma Workspaces 4.11 pour les bureaux principaux mais il existe d’autres versions « spins », proposant d’autres environnements de bureaux moins gourmands en ressources système. Heisenbug est disponible sous plusieurs architectures, mais fait marquant et tendance matérielle, c’est l’ARM qui devient la principale en lieu et place d’x86/x86_64. Toujours à la pointe de la technologie, Fedora 20 intègre de nettes améliorations dans l’utilisation du Cloud et dans la virtualisation. Tous les paquets pour utiliser Apache Hadoop 2.2.0 sont également présents pour le Big Data. Les développeurs ne sont pas non plus en reste avec WildFly 8 et Ruby on Rails 4.0. Pour la partie immergée de l’iceberg c’est la gestion du réseau qui a été repensée et améliorée également, notamment en gestion en ligne de commande, comprenez sans environnement graphique de bureau.

Pour plus de détails, lire les notes de version.

Vous pouvez obtenir Fedora Heisenburg sur la page de téléchargement.
Configuration minimale requise: Un CD ou DVD vierge ou une clé USB vierge (tutoriel de création d’une clé bootable) d’au moins 1 Gio (pour l’ISO), un PC compatible Intel 64 bits avec 1 Go RAM et au moins 10 Gio d’espace disque pour l’installation.

Pour faire une mise à jour de votre système, il y a cette documentation assez complète et détaillée pour vous aider, mais il existe aussi un outil « FedUp » (Fedora Upgrader) qui fonctionne depuis la version 18.

Aucun système n’est parfait, il existe donc dans cette version des petits dysfonctionnement connus.

Si l’envie vous prends de vouloir contribuer au projet, n’hésitez plus! ;)

Enjoy ;)

source: annonce sur le site de Fedora.